LE CONSEIL DU CAFE-CACAO ET SES PARTENAIRES ELABORENT LES NORMES TECHNIQUES EN MATIERE D’AGROFORESTERIE EN CACAOCULTURE A YAMOUSSOUKRO
---

---
Home / News / LE CONSEIL DU CAFE-CACAO ET SES PARTENAIRES ELABORENT LES NORMES TECHNIQUES EN MATIERE D’AGROFORESTERIE EN CACAOCULTURE A YAMOUSSOUKRO
A+ R A-

LE CONSEIL DU CAFE-CACAO ET SES PARTENAIRES ELABORENT LES NORMES TECHNIQUES EN MATIERE D’AGROFORESTERIE EN CACAOCULTURE A YAMOUSSOUKRO




À l’initiative du Conseil du Café-Cacao, il a été organisé du 1er au 4 août 2022, à l’hôtel Le Rocher de Yamoussoukro, l’atelier national de définition des normes techniques en matière d’agroforesterie en cacaoculture.

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre scientifique a été marquée par deux (2) interventions majeures.

Pour débuter, Dr.N’Goran KOFFI, Directeur Général Adjoint du Conseil du Café-Cacao, représentant de Monsieur KONÉ Brahima Yves, Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, a situéle contexte de cet atelier tout en relevant l’importance que revêt la Norme pour le développement durable de la filière cacao.

Ainsi donc, pendant trois (3) jours, la soixantaine (60) d’experts venue des institutions nationales de recherche, de formation, de conseil agricole, de développement, de financement ont mené la réflexion au cours de leurs différents travaux avec, comme objectifs, de contribuer à identifier les bonnes pratiques de production du cacao, applicables dans le cadre de la Norme Africaine ARS 1000 pour une cacaoculture durable.

Autrement dit, il était question pour les experts réunis à Yamoussoukro de faire le diagnostic des initiatives en cours afin de capitaliser et valoriser les meilleures pratiques agroforestières, de proposer les meilleures techniques et systèmes agroforestiers à prendre en compte dans le guide d’opérationnalité de la Norme Africaine ARS 1000 pour le cacao durable et, enfin, de déterminer les conditions de succès de l’application des techniques et systèmes agroforestiers retenus.

Cet atelier national de définition des normes techniques en matière d’agroforesterie en cacaoculture a donc atteint les objectifs qui lui étaient assignés : « Nous sommes parvenus pendant ces 3 jours de travaux à contribuer et identifier les techniques et systèmes agroforestiers pour une cacaoculture durable, à élaborer un répertoire des espèces compatibles forestières préférées des producteurs, les techniques agroforestières applicables dans le cadre de la Norme Africaine ARS 1000 pour le cacao durable sont désormais proposées. »,se réjouissait, à la fin de l’atelier,la Coordonnatrice du Projet de Contribution à l’Agroforestationdans la filière Café-Cacao,Madame ASSAMOI Patricia, de la Direction de l’Appui au Développement Agricole du Conseil du Café-Cacao.

Voir les photos