---

---
Home / News / LA COTE D’IVOIRE EST RESOLUMENT ENGAGEE A ELIMINER LE TRAVAIL DES ENFANTS DANS LA CACAOCULTURE (PREMIERE DAME)
A+ R A-

LA COTE D’IVOIRE EST RESOLUMENT ENGAGEE A ELIMINER LE TRAVAIL DES ENFANTS DANS LA CACAOCULTURE (PREMIERE DAME)



 

                                                                              

Paris (France), 29 oct (AIP) – La Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, rassure que le président de la République et le Gouvernement de son pays sont résolument engagés à éliminer le travail des enfants dans la chaîne d’approvisionnement du cacao.

Dans l’allocution qu’elle a prononcée en tant que marraine, mardi à la Soirée inaugurale de la 25ème édition du Salon de chocolat qui se déroule au Pavillon 4 du Parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, Mme Ouattara a affirmé que cette problématique constitue une triste réalité dans les pays producteurs, ajoutant que « la Côte d’Ivoire n’y échappe pas malheureusement ».

Aussi, a-t-elle énuméré des mesures et actions entreprises par le Président Alassane Ouattara et le Gouvernement pour lutter contre ce fléau.

Il s’agit de la mise sur pied du Comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CNS) qu’elle préside. Mme Ouattara indique y associer des partenaires pour assurer la protection et la promotion des droits des enfants, notamment à travers des campagnes de sensibilisation, la construction d’écoles à proximité des plantations.

A ce titre, elle a profité de l’occasion pour saluer le Conseil du café-cacao, un partenaire actif dans cette lutte.

La Première dame a évoqué aussi l’adoption en 2015 d’une loi pour rendre l’école obligatoire pour les enfants de six à 16 ans, ce qui a permis d’améliorer le taux de scolarisation passé de 59% en 2008 à plus de 80% en 2019.

Des mesures consistant à l’amélioration des revenus des producteurs de cacao, l’adoption du nouveau Code forestier qui permet de préserver l’environnement pour cultiver « un cacao éthique et responsable » font partie des actions prises pour adresser cette question, a souligné Mme Ouattara.

La Soirée inaugurale a enregistré la présence de plusieurs personnalités ivoiriennes dont le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, l’ambassadeur Charles Gomis, le président du conseil d’administration et le directeur général du Conseil du café-cacao, respectivement Lambert Kouassi Konan et Koné Brahima Yves, le représentant de la Côte d’Ivoire auprès des organisations des produits de base à Londres, Aly Touré, et la coordonnatrice de la fondation International Cocoa Initiative (ICI), Euphrasie Aka.

La 25ème édition du Salon du chocolat de Paris s’ouvre officiellement mercredi pour s’achever dimanche. Le Président français, Emmanuel Macron, en assure le haut patronage.

(AIP)

cmas

Voir les photos